là (440)

Vivitar V 2000
Foma 400 ie 320, Rodinal 1+40

c' est une cathédrale
c' est un violoncelle
c' est un corps féminin
c' est la possibilité d' exister
avec la pluie & le soleil
tandis que mes mains
renversent l' air immobile
tu chantes dans la vie d' à côté
assise sur le bord de la baignoire
Quel est cet oiseau
à ta fenêtre il tient une lettre
c' est une cathédrale
c' est un violoncelle
c' est un corps féminin
c' est la possibilité de commencer
entre ses quatre doigts
même pas un mot
entier A commence
l' alphabet A roulée sur
elle m' aime une lettre
c' est assez pour qu' un oiseau
ou un papillon ou un ange
la porte que l' un & l' autre
sache lire entre l' A
& l' immensité de cette musique
que dire qu' un oiseau puisse
enlever & porter & donner ?

invention à quelques voix

Vivitar V 2000
Foma 400 ie 320, Rodinal 1+40

prendre la lumière quel
ques pincées devraient suf
fire plonger l' ombre
dans une solution de conti
nuité le rouge-gorge s' étr
angle avec un ver mou
lu solution de Conti
je comprenais la couleur du
piaf mais pourquoi l' om
bre s' est-elle brisée
sous nos yeux fermés ?

Δ

Agfa Silette Prontor SVS
Foma 400 / Rodinal 1+50

l' important c' est Δe savoir Δ' où vient le vent
non ils se Δisputent nous Δit Arrabal (le troisième
larron semeur Δe zizanie Δort Δéjà je crois)
l' important c' est Δe savoir où va le vent
tanΔis qu' un autre personnage...

moi je vois un homme brisé Δit-il
montrant l' arbre non il s' interroge seul
moi je vois un triangle Δe femme
qu' a levé le vent là & Δ' où avec la jupe
& autres iΔées dans la tëte

elle (m') a dit

Kodak 200 (couleur), ie 400
Rodinal

je sais seulement que j' ai commencé à voler.
on verra.
c' était hier
& la photo datée de 2002 un étrange
murmure emportait l' hiver
il faisait froid encore
pour la première fois
nous étions nus sans trembler
sans la nuit 
nous avons ramassé quelques plumes
& bu un café
elle (m') a dit
pour arriver à la grandeur du silence
je pourrais sourire aux gens qui se taisent
puis nous avons disparu
la main dans la main
 

le verre

ICA Sirene 135
PF 9x12 Foma 100, Rodinal 1+100

quand elle se lève au mi
lieu de la nuit sans un br
uit elle gagne sur la poin
te des pieds le salon elle
prend un verre y verse du
Cherry puis s' assied moi
tié nue moitié vêtue dans
le fauteuil elle boit lente
ment la cerise je la regar
de & je touche ses lèvres

à corps perdu

ICA Sirene 135
9x12 Foma 100ie 80, Rodinal 1+100

dans certaines conditions de lu
mière son corps apparaît éloig
né de l' instant depuis longtem
ps - la relative absurdité de no
s préoccupations nuit à l' obs
ervation - il se passe de regard
je le sais qui respire qui t' app
elle que tu prends & que tu me
rends les vagues & les amarres
se dénouent le vent les yeux fra
gments bouches sexes mots hu
mains déposé(e)s sur tes seins

rendez-vous

Olympus OM 4
Agfa APX 100 / Rodinal 1+50

à l' ombre se cachent
je suivrai le mur
mure dans l' ombre
une ombre encore plus
sombre mon rêve prend
l' eau & le vin m' ass
omme le bruit d' un fruit
qui tombe ( le ) murmure
dans l' ombre a une bouche
deux lèvres des mains
qui recommencent
avant la fin je ne dis
rien de ce qu'il fallait
dire - il fait beau
- tu as froid point d' inter
ruption quelqu' un vient
j' entends le silence
des pas dans
la peur dans
l' avenir ou la neige
c' est pareil