dans la chambre


chambre 18x24
fabrication personnelle

je regardais
ce vent qui emporte

au début de l'histoire
un drap
 te laissant nue
à mes yeux seuls
 
puis des mots
pliés déformés défaits
ne laissant aux lèvres
que nos baisers

 enfin qui renverse le jour
& qui déplace la nuit
& qui porte la terre au ciel
ou le ciel jusqu'au lit

j'ai regardé
ce vent qui nous a oublié

 
 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire