ta petite voix

ICA Sirene 135
papier, pinceau

la voix de l'autre
ou celle d'un enfant
qui appellerait
avant de naître

d'une langue inconnue
mais si proche

(le bruit du vent
le bruit du sang
le bruit de l'eau
ébruités sans bruit)

tu pourras venir
quand je n'aurai plus peur

& me laisser
comme on change de peau

je recommencerai le
même travail
la voix si douce
restera un mystère

nous serions trop bavards
si nous nous comprenions

(l'odeur d'un corps
la couleur d'un œil
la saveur des lèvres
& d'autres sens insensés)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire