au jardin

ICA Sirene 135
expo-multiple, nég. papier


l' œil enlève lentement les écailles
un corps plus blanc appairait
fragile dans l'air
fragile dans l' eau

possible avec des mots

*

au jardin
des feuilles vertes
ou mortes ouvertes
fermées
lignées
comme la main
qu' elles on ne peut lire
où la main
ne peut écrire

au jardin pas de livre

*

elle a demandé
avant de nous aimer
- Regarde-moi
Vraiment

tout est dit 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire