la route

OM4, Foma 400
Rodinal 1+50

le sablier
ignorant
la gravitation
entasse
la distance
du bas
vers le ciel
recommence
à chaque pas
chaque tour
de roue
derrière nous
le sillage
ne laisse
qu' un bruit

quand j' irai
quand tu reviendras
nous nous
arrêterons
à l' exact
milieu
embrassés  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire