" au lecteur "



dans la mienne
ta main
glacée froide fleur
de l'image

tu n'aimes personne
comme
tu es aimée

les papillons
n'ont que faire
de leur beauté
mais ils meurent
pour la lumière

un autre lendemain
comme ici
dans un même miroir

sans avoir su
dans ses yeux
nos yeux se
fermeront


Aucun commentaire:

Publier un commentaire