des mots qui ne peuvent



pour Clément 

c'était long
Nantes-Paris en 1995
je prenais le train
entre 2 & 3 heures du mat
j'arrivais 4 heures plus tard
à Montparnasse

je prenais le train
c'était déjà lundi
je n'avais pas encore dormi
on avait bu & fumé
en attendant
que

je prenais le train
avec quelques bières
dans le barda
j'écrivais beaucoup
en ce temps-là je
faisais quelques photographies

je n'ai
jamais embrassée la nuit 
de tout mon corps
jamais cru aux clartés
non plus
entre les deux j'allais me
perdre & trouver

( cette photo qui était morte enterrée dans le classeur jusqu'à maintenant, cette photo accepte sa raison d'être aujourd'hui
cette photo tremblée au train du train cette photo vide & pourtant occupée partout à droite du couloir cette photo
si un bout de laine quelque part n'eût pas été la mienne
cette photo faillit à son inspiration
elle demeure un vide qui ne sera jamais comblé ni perdu )


vendredi 8 novembre 2013
b.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire